Ne cherchez pas votre camping sur le web, il n’y est sûrement pas

Le smartphone est-il le meilleur ami du touriste ? En théorie on pourrait croire que oui, dans la réalité il reste du chemin à faire du côté des professionnels du tourisme. C’est pourtant avec cette conviction que je suis parti en vacances en Corse cet été, sans guide touristique, ni préparation minutieuse préalable. Résultat: beaucoup de temps passé sur l’écran de mon iPhone pour trouver des campings. La faute à un référencement calamiteux des sites web (archaïques) de ces campings.

Coucher de soleil à Porto, Corse du sud, été 2011.

Quand vous savez où vous voulez partir en vacances, il ne reste plus qu’à trouver l’hébergement, pour moi, le camping. C’est là que ça se complique. En surfant sur le web, je me suis rapidement rendu compte que ce ne serait pas aussi facile que je l’avais imaginé. Pour la première étape des vacances, je tape « camping Rogliano » et mon ami Google ne me donne aucune occurrence exploitable dans les 20 premiers résultats. La même recherche dans quelques annuaires de campings comme celui-ci ou celui-là ne donne pas de meilleurs résultats.  C’est finalement en passant par le forum du Routard que j’ai trouvé une vieille discussion me confirmant l’existence d’un camping dans cette commune. Et ce n’est finalement qu’une fois sur place que j’ai enfin su où se trouvait le camping grâce à un panneau…

Ces difficultés pour trouver un camping et en connaître les principales caractéristiques (tarifs, services…), je les ai une nouvelle fois rencontrées sur place lors des étapes suivantes, mais cette fois depuis mon iPhone. Je n’imaginais pas que les campings (la majorité) étaient restés à l’âge de pierre de l’Internet avec des sites vieillots, mal référencés et parfois non remis à jours depuis deux ans. Sans parler des sites en flash, non lisibles par l’iPhone, mais c’est une autre histoire.

J’aurais éventuellement pu comprendre ce laisser-aller si tous ces campings affichaient complets pendant la saison, dans une région pourtant très touristique. Ce n’était pas le cas, loin de là : fin juillet et début août aucun n’était plein, certains affichant même moins de 50 % de remplissage. Pas très étonnant quand on connaît les difficultés pour découvrir leur existence sur le web.

Mon intuition me laisse penser que je ne suis pas le seul à préparer mes vacances en ligne, un article de Sud-Ouest confirme et avance même le chiffre d’un Français sur deux. Le patron de camping cité dans l’article résume, à mon sens, très bien les enjeux de la présence sur le web pour ce type de structure. D’autant que comme moi de plus en plus de personne ont recours à leur smartphone pour se renseigner durant leur séjour, délaissant du même coup les traditionnels offices de tourisme. Aujourd’hui il semble impossible pour les professionnels de se permettre de choisir entre les circuits d’information historiques et celui un peu plus récent qu’est le web.

Sans aller jusqu’à une véritable activité de community management le minimum syndical est quand même un site propre, mis à jour régulièrement, optimisé pour le référencement, avec un graphisme qui ne flirt pas avec le kitsch ou le style années 90, et une inscription sur les annuaires de campings et autres sites spécialisés. Après, bien évidemment qu’une animation quotidienne du site et de comptes sur les réseaux sociaux  apporte un vrai plus. Dans la vie réelle, les campings sont perçus comme des lieux chaleureux de proximité, retrouver la même atmosphère dans la vie virtuelle est un gage de confiance pour les futurs campeurs.

 

5 commentaires sur "Ne cherchez pas votre camping sur le web, il n’y est sûrement pas"

Thomas dit:

26 août 2011

Très bon cas d’étude sur le décalage entre les sites commerciaux qu’on trouve sans les chercher et les sites « utiles » qu’on cherche mais qu’on ne trouve pas.

Tu as gardé les liens de ces sites ? J’aimerai y jetter un oeil…

Florian dit:

27 août 2011

J’ai pu te retrouver les sites des trois campings où nous sommes finalement passés. Trois exemples assez différents… Les campings étaient par contre très biens !

Première étape : http://camping-u-stazzu.jimdo.com/ (Celui-ci j’ai encore mis un bout de temps avant de le retrouver…)

Deuxième étape: http://www.campingastella.com/ (en flash, et avec une très belle pop-up pour commencer)

Troisième étape: http://www.camping-torraccia.com/

Thomas dit:

21 septembre 2011

Je viens juste de voir ta réponse :S J’y regarde ! Merci pour les liens. A+

Sarah dit:

04 octobre 2011

bonjour,
Pour info, il existe un réseau social du camping : http://www.my-camping-site.com
a+

Florian dit:

05 octobre 2011

Merci pour ton message. Je n’étais jamais tombé sur ce site, il est bien caché dans les profondeurs de Google !

Mais après un rapide tour, il reflète bien ma première impression: les campings se soucient peu de leur présence sur le web. Bon nombre de fiches semblent avoir été ajoutées par des campeurs, très peu de liens vers les sites web des campings…

A+

Ecrire un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>