Apprenons à communiquer avec humour et modération sur le développement durable

Le développement durable ne fait rêver personne (ou presque). On a déjà vu plus funny comme sujet et pourtant c’est un critère qui compte de plus en plus dans l’image d’une marque, service ou produit. Le vert (l’écolo, pas ceux-ci) devient même un argument de vente comme un autre, et bonne nouvelle, on peut en parler en se marrant à condition de respecter certaines règles ! C’est en tout cas ce qu’affirme une étude de l’Ademe : L’Humour au service du développement durable.

 

 

L’étude mêle le retour de quatre groupes de population et l’avis d’expert en communication. En décortiquant plus de 80 pubs (films, presse, affiches…), elle met en évidence les différents types de procédés humoristiques utilisés dans la communication d’entreprises, d’associations et d’institutions publiques.

Sans surprise, on apprend que tous les types d’humours ne conviennent pas à tout le monde: les marques devraient favoriser l’humour satirique, les associations et institutions privilégier l’humour caustique ou absurde, tandis que l’humour sympathique fait office de passe-partout. Dans tous les cas le risque principal est une mauvaise utilisation du second degré, qui en cas d’incompréhension peut se retourner contre l’émetteur. Bref (c’est fou comme la télé peut remettre un mot à la mode !), je m’arrête là parce que je ne vais pas vous redigérer toute l’étude. Vous pouvez quand même la lire vous-même non ?

Perso, j’ai quand même un petite préférence pour l’humour caustique, version soft:

Image de prévisualisation YouTube

Mais aussi version plus carrément trash :

Image de prévisualisation YouTube

Retrouvez une série de films publicitaires utilisés pour l’étude sur le blog d’Adwiser.

-

1 commentaire sur "Apprenons à communiquer avec humour et modération sur le développement durable"

Quand la RATP et le STIF choisissent l'humour pour communiquer aux usagers | Florian Meyer .fr dit:

21 février 2012

[...] et l’humour pour communiquer sur leurs nouveaux services. L’exercice peut se révéler piégeux mais le résultat est plutôt réussi [...]

Ecrire un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>