Génération Y : calculez votre potentiel fantasmatique

Comme moi vous êtes né entre 1980 et 1999. Donc comme moi vous faites partie de la génération Y.  Vous ne vous en êtes peut-être pas rendu compte mais nous sommes l’objet de tous les fantasmes des générations précédentes. Pour eux, nous serions une sorte d’humain 2.0. Si tout n’est pas complètement faux, la généralisation de cas particuliers à l’ensemble de notre génération relève plutôt du mythe.

Maintenant que vous savez à quoi vous en tenir, il ne vous reste plus qu’à prendre conscience des supers pouvoirs que l’on nous prête et à calculer votre potentiel fantasmatique.

 

-

Multi-tâches

Il paraît que nous sommes capable d’apprendre nos cours tout en regardant la télé,tchatant sur Facebook, envoyant des textos, écoutant notre ipod et faisant la vaiselle. Entre nous, on sait bien que tout cela n’est pas vrai. Mais n’hésitez pas à jouer sur ce mythe, il peut être bien utile que le recruteur y croit lors d’un entretien d’embauche : et si nous étions aussi multi-tâches au bureau ?
Potentiel fantasmatique: 90 %

 

Digital natives

Nous passerions nos journées en ligne et surtout nous serions des petits surdoués de l’informatique. S’il n’est pas question de nier une évidente aisance dans la prise en main des PC, smartphones et autres tablettes, nous sommes quand même nombreux à nous contenter du triptyque : mails/Facebook/VOD. Non, tous les digital natives ne maîtrisent pas le web 2.0, ne savent pas développer un site, ne savent pas comment télécharger leur série préférée ou jailbreaker leur iphone. Pourtant beaucoup de monde le pense.
Potentiel fantasmatique: 75 %

 

Impatients et réactifs

« Vouloir tout, tout de suite » serait notre credo. Oui peut-être, mais est-ce que les générations précédentes ne prennent pas aussi cette voie ? La bonne nouvelle c’est que nous sommes perçus comme pressés et donc réactifs : on décroche notre téléphone quoi qu’il arrive, on répond à un mail instantanément… L’important, c’est que les autres y croit.
Potentiel fantasmatique: 50 %

 

Mobiles et adaptables

Nous sommes nés dans le village monde, pour nous les frontières n’existent plus (la guerre froide c’était au moyen-âge, non ?) ni l’attachement à une ville ou une région. Cette idée reçue est sans doute la plus éloignée de la réalité, malheureusement il est difficile pour nous d’en tirer profit. Heureusement on nous pense malléables à l’infini, et ça c’est une bonne nouvelle !
Potentiel fantasmatique: 40 %

L’auteur de cet article ne revendique aucune démarche scientifique et s’appuie uniquement sur une observation subjective de son entourage.

-

Ecrire un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>