On a testé pour vous l’appli Pages

Cet article est la première contribution extérieure accueillie sur ce blog.  Son auteur est Damien Cerqueus.

Avec Pages, Facebook lance une appli pour administrer (enfin) les pages depuis l’iPhone. Pas trop tôt.

Facebook n’a pas l’air d’avoir réalisé que le community management est devenu un vrai métier ? Les solutions de la maison Zuckerberg pour animer des communautés sont très loin de ce que peut attendre professionnel. Du coup, les CM sont contraints d’avoir recours à une multitude d’outils externes… À croire que Facebook ne les envisage pas comme un potentiel centre de profit.

 

L’appli iPhone de Facebook a toujours été d’une pauvreté confondante. À titre d’exemple, on ne peut toujours pas indiquer qu’on aime un commentaire, alors gérer une page, on n’osait même pas y penser. Faut croire que SoLoMo, ça parle pas à Zuckerberg. Et puis c’est tellement 2011 comme expression…

Mais, miracle, Facebook vient de mettre en ligne une appli dédiée à la gestion des pages. Ça s’appelle Pages (paie ton originalité) et on l’a longuement testé pour vous.

 

Ergonomie

C’est le point fort de Pages. Quand on utilise l’appli Facebook, on s’y retrouve sans problème sur Pages, vu que tout est exactement pareil. Même graphisme, même navigation instinctive. C’est pratique, mais  du coup on se demande pourquoi avoir fait une appli dédiée si tout pouvait rentrer de l’application mère. Mais bon, avec le temps, on ne cherche plus à comprendre le raisonnement de Facebook sur ce genre de truc…

 

Publication

Gros apport de Pages, on peut enfin publier depuis un mobile l’esprit tranquille : on ne se demande plus si on ne serait pas en train de publier sous notre nom au lieu d’utiliser celui de la page. Évidemment, contrairement au site, on ne peut pas changer de voix (choisir de s’exprimer en son nom ou bien en celui de la page), ça aurait été trop beau.

Il devient également possible de bannir un utilisateur récalcitrant, ce que ne permet pas l’application FB. Il faudrait également pouvoir envoyer un message, qui permettrait de prendre contact en privé avec un commentateur.

 

Notifications

Enfin on peut suivre les notifications de manière claire et pratique ! Là encore, ça marche comme sur l’application générale. Comme ça devrait marcher depuis longtemps, a-t-on envie de dire. Il est possible de recevoir des alertes, ce que je n’utilise pas car ça m’agace de recevoir des alertes sur mon mobile quand je suis en train de gérer une page depuis mon PC. Ensuite, quand je ne suis pas au bureau, je jette un œil suffisamment souvent à l’activité des pages pour ne rien manquer. Mais bon, c’est une question de préférence, chacun fait comme il veut.

 

Les statistiques

Les statistiques sur Facebook sont depuis toujours une vaste blague. Un outil peu exploitable qui permet au mieux de se faire une idée d’évolution dans la durée, mais certainement pas une analyse sérieuse. L’outil est à la fois peu lisible et quasi inexploitable. On doute même de sa fiabilité. Sur Pages, les stats sont réduites à la portion congrue. Comme ça, on n’a rien à en attendre. On voit tout de même le nombre de personnes exposées sous chaque post. Rien de bien fameux, en somme.

 

En résumé, les fonctionnalités de Pages ne sont pas à tomber parterre, mais toujours mieux que rien. On regrettera l’absence d’une version iPad, une arrivé sur l’Appstore vraiment trop tardive et une stratégie de segmentation en de multiples applications tout bonnement incompréhensible. Malgré tous ces défaut, Pages est indispensable tant la situation était intenable pour toute personne qui gère une ou plusieurs pages de manière assez assidue.

Ecrire un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>